The Albanian Sommelier Association has elected its President

Version française ci-dessous

Dashamir has been in the wine business since 1995.  He became a sommelier in Italy in 1997. He competed once in 1999 in the Marche region in Italy, where he reached the semifinals. He began to produce wine and raki in Albania in 1988, helping his uncle in this field of production.

Dashamir was a founder of the Albanian Sommelier Association in 2005. This is the third time he wins the election for president, which makes him the head of the association for the last 13 years. Since the association was founded, there has been great promotion of the profession and now sommeliers are in high demand, in a greater variety of restaurants than only fine dining, as well as in distribution and retail.

An interesting detail in Dashamir’s career: he received a medal from the Pope.  His Holiness was so delighted with the quality of selected wines and the activities of the Albanian association that he gave a medal to Dashamir.

We asked him a few questions about his vision of the profession of the sommeliers in Albania.

Q1: This is your third mandate as president of the Albanian sommelier association. What is your vision/plans for the future?

Dashamir: My vision towards the continuing development of the Albanian Sommellerie during this mandate is clear and contains the following aspects:

  • Active institutional cooperation with the University of Agriculture, while recruiting the students and forming their development as sommeliers (in addition to their formation as agronomists or oenologists)
  • Closer relationships with the professional schools of Tourism and Agriculture in order to prepare the new sommeliers.
  • Preparation of an all-inclusive theory and didactic Sommelier manual.
  • Better collaboration with the government in regards to Agriculture and Tourism and supporting the wines and typical Albanian products.
  • Cooperation with importers while offering master classes and more frequent training sessions at various levels.

Q2:  How do you see the development/promotion of the sommelier profession in Albania and world? 

Dashamir: The promotion of the professional Sommelier in Albania is a necessity and in high demand in this time and market.

We wish to have a good collaboration with our fellow members of ASI and to be careful of what the sommelier profession must be. This will bring further growth to the culture of food and beverage and the knowledge of enogastronomy at a professional level. With the support of ASI, it will receive broader expansion and higher impact to elevate the profession of sommelier.


L’Association des Sommeliers d’Albanie a ré-élu son Président

L’ancien et le nouveau : Dashamir Elezi

Dashamir est dans le monde du vin depuis 1995.  Il est devenu sommelier en Italie en 1997. Il a même participé en 1999 au concours dans les Marches où il a atteint les demi-finales. Il avait commencé à élaborer du vin et du raki en Albanie en 1988, où il aidait son oncle dans son domaine.

Dashamir a aussi fondé l’association albanaise des sommeliers en 2005 et c’est la troisième fois qu’il est élu président. Il est donc à la tête de son association depuis treize ans.  Depuis la création de cette association, on a remarqué une forte promotion de la profession et maintenant on constate une forte demande de sommeliers non seulement pour les restaurants gastronomiques, mais aussi pour des établissements plus modestes, également dans la distribution et dans les caves.

Un détail à remarquer dans la carrière de Dashamir, c’est la médaille qu’il a reçue  des mains du pape. Sa Sainteté a tellement apprécié la sélection des vins albanais et reconnu les activités de l’association des sommeliers qu’il a récompensé Dashamir d’une médaille.

Nous lui avons posé quelques questions.

Q1 : C’est votre troisième mandat de président, quels sont vos projets pour l’association albanaise des sommeliers ?  

Dashamir : Ma vision concernant le développement de l’association est claire et porte sur les points suivants :

  • Coopération institutionnelle active avec l’Université d’Agriculture, en recrutant des étudiants et en les dirigeant vers une formation de sommelier, en plus de leurs études d’oenologues ou agronomes.
  • Renforcer les relations avec les écoles professionnelles du tourisme et de l’agriculture pour préparer de nouveaux sommeliers.
  • Préparation d’un manuel théorique et didactique complet pour les sommeliers.
  • Améliorer la collaboration avec le gouvernement en ce qui concerne l’agriculture et le tourisme pour un soutien des vins et de produits typiquement albanais.
  • Coopération avec les importateurs à travers des master classes et de fréquentes sessions de formation plus nombreuses dans divers domaines.

Q2 :  Comment voyez-vous le développement, la promotion de la profession de sommelier en Albanie et dans le monde ?

Dashamir : La promotion des sommeliers professionnels en Albanie est une nécessité  et doit répondre à une forte demande du marché à l’heure actuelle.

Nous souhaitons collaborer de plus en plus avec les membres de l’ASI et être très conscients du statut et de l’éthique de la profession.

Cela  améliorera la culture de la gastronomie et des boissons, la connaissance de l’oenogastronomie au niveau professionnel et avec le soutien de l’ASI, l’expansion sera plus large et la profession de sommelier aura un impact beaucoup plus fort au niveau international.